Depuis quelques temps déjà je m'interroge sur ma façon de vivre, de consommer.

J'ai un gros défaut, j'ai depuis toujours une fâcheuse tendance à l'accumulation et la procrastination, je ne vais pas mentir, ces deux tendances combinées sont explosives et j'ai bien compris que mon entourage ( aka l'Homme) en avait autant ras le bol que moi. J'avoue volontiers que l'expérience blogo créative combinée à la création de Pinterest n'ont rien arrangé à l'affaire , plus de 10000 pins, 93 tableaux et 7100 followers soit 10000 trucs sur une to-do list irréalisable fatalement source de frustration et mille tentations à la seconde sur la blogo devenue manne d'acheteuses potentielles à qui il faut bien réussir à vendre le dernier tissu à l'imprimé à la mode, le dernier it- patron, le dernier it-truc qui ressemble finalement beaucoup à un autre antérieur.

A une époque j'achetais MCI de manière systématique, j'achetais également tous les anciens numéros que je trouvais en vide-grenier jusqu'à ce que je sois frappée par la dure réalité: du neuf avec du vieux, on change les couleurs, les partenaires commerciaux et vogue la galère!

Mon but ici n'est pas de dénoncer l'effet moutonnage inhérent à la blogossitude mais plutôt une certaine lassitude éprouvée à l'égard d'un appauvrissement bloguesque...quand sommes-nous devenu(e)s des moutons? Quand suis-je devenue une suiveuse? Et plus largement l'impact terrible de la surconsommation sur notre jolie petite planète.

J'ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes et de changer ma façon de vivre. Vous pouvez croire que c'est chose aisée mais croyez-moi lorsque je vous dis que pour moi, faire le tri dans toutes les choses accumulées depuis toutes ces années de vie "solo" (comprendre depuis que j'ai quitté le nid familial et crée le mien) est comparable à l'ascension de l'Everest ou bien à courir un marathon. J'ai toujours eu tendance à garder en me disant que cela pourrait me servir un jour et d'ailleurs bien souvent c'est le cas mais je crois que je suis arrivée à un moment de ma vie où toute cette accumulation est devenue étouffante et m'empêche d'avancer...il va me falloir tout réapprendre, tout réévaluer.

Je crois que ce qui m'a fait franchir le pas c'est le "rangement" de tout mon stock de mercerie et tricot. C'est bien simple, j'ai de quoi tricoter pour les trois prochaines années au moins et de quoi réaliser d'immenses quilts pour recouvrir plusieurs terrains de foot...du grand n'importe quoi!

J'ai donc commencé par lire plusieurs bouquins sur la simplicité comme choix de vie, par hasard d'abord puis de manière réfléchie ensuite. Mon cheminement est très simple:

D'abord, il va me falloir m'alléger de quelques cartons de biens matériels inutiles.

Ensuite, revenir aux bases en termes d'entretien, de nourriture, de consommation, de loisirs.

Enfin combiner les deux premiers points avec un souci environnementaliste, c'est à dire en ne consommant que des produits naturels, en privilégiant les objets et vêtements de seconde main ou artisanaux et en augmentant mon impact happiness sur les autres .

Je me suis donné un an pour faire le maximum possible!

Un jeu d'enfant hein!

Let's go!

J'ai bien l'intention de partager avec vous mes découvertes, astuces et tâtonnements avec vous ici et je peux déjà vous dire que nous parlerons bientôt de "méthode no poo" et d'école zéro déchet!